Historique

Photo HistoriqueGrâce aux efforts d’une communauté, l’idée du restaurant Robin des Bois se concrétise en 2006. Une quantité impressionnante de bénévoles se mobilisent autour de la création de ce lieu unique.

Dans un premier temps, des bénévoles forment un conseil d’administration solide pour créer cette OBNL  sur le plan juridique et financier.  Les 4 organismes bénéficiaires sont choisis pour l’aide qu’ils apportent aux démunis d’une ville. Le Chainon, Jeunesse au Soleil, Le refuge des jeunes et le Santropol roulant.

Le premier restaurant, comme le deuxième, a  pignon sur la rue St-Laurent  dans le cartier du Plateau Mont-Royal. La rue St-Laurent représente bien la diversité des gens qui se retrouvent au Robin. De tous les âges, de toutes les situations sociales, et de communautés différentes.

Les rénovations du local se font avec l’aide de bénévoles. Préparation du petit jardin arrière, démolition et peinture du local.

Le financement se fait grâce à un don de la Caisse du Mont-Royal ainsi qu’un généreux donateur privé.

Plusieurs entreprises participent. Bois Nordic pour nos tables, Wasabi pour le site internet, etc…

Un déménagement en 2008, un peu plus au nord sur la même rue,  devient inévitable pour accueillir les groupes, les mariages et les entreprises qui veulent célébrer dans cet endroit unique.

Ce lieu plus grand sert à des levées de fonds pour des associations, des camps de jour pour enfants, des programmes de réinsertion sociale, des journées de « team building » d’entreprises, des mariages et des événements funéraires, des conférences de presse, des lancements de livres et de disques, et des supers bons partys !

Depuis, 2008, des milliers de bénévoles ont donné de leur temps, leur talent et leur bonne humeur.

Le restaurant a donné plus de 85,000$ en dix ans aux organismes. Ainsi qu’une visibilité et une conscientisation à tous, clients et bénévoles, sur l’importance du partage et de la communauté.

Mot de la fondatrice :

L’intention dans la création du Robin des Bois était d’offrir un lieu sympathique où les gens peuvent donner de leurs temps et/ou leur argent pour une cause commune.

Quand j’avais ma maison de production nous organisions, comme la majorité des entreprises, un party de Noel pour nos employés et clients. La différence chez Soma Production, était que tous les invités se levaient les manches, tout en buvant, flirtant et en s’amusant,  pour préparer des bons plats pour l’Accueil Bonneau. Nous avions des fours, une commandite de nourriture et nous travaillions ensemble pour le plaisir de faire des centaines de délicieux repas.

J’ai remarqué, dans ces soirées, un bonheur rarement vu sur le visage de certaines personnes. Le slogan « Le seul party : où tu te sens mieux le lendemain ».

J’ai eu 40 ans. J’ai vendu mon entreprise. Et j’ai fait un voyage en Afrique. Je suis revenue avec une encore plus grande envie d’avoir une synergie entre mon travail professionnel et mes convictions personnelles. Je suis une entrepreneure et j’aime penser “business” mais pour le bien des autres. Créer de la richesse pour la partager.

Nous savons que nous aimons tous aider et donner. Par contre, nous ne sommes pas tous enclins à le faire quand c’est en contact direct avec la misère. C’est très difficile émotivement. Même ceux qui ont cette plus grande capacité se retrouvent parfois en moment de plus grande vulnérabilité, peine d’amour, burnout, deuil ou dépression.

Mais cela ne veut pas dire que nous n’avons rien à offrir. Nous avons toujours quelque chose à partager.

Donner nous aide même à nous sortir des moments plus difficiles.

Voilà pourquoi ce restaurant fut créé.  Un endroit ludique. Dans le plaisir de manger, boire et s’amuser. Pas de grosse gaffe possible. Pas de grande conséquence négative. Tout le monde est bienvenu. Pas d’expérience nécessaire. Seulement le vouloir de participer à une expérience commune.

Pourquoi faire du bénévolat ? Pour rencontrer des amis, apprendre un métier, pratiquer une langue, faire du temps communautaire pour des raisons que nous ne devons pas savoir ?!?, se sortir de la maison, renforcer des liens avec ses collègues de travail, pour participer à une activité scolaire, pour rencontrer l’amour de sa vie !

Toutes les raisons sont bonnes. Et elles donnent toutes le même résultat. Aider sa communauté.